FIC 2016 : moins d’uniformes, plus de business

FIC 2016 : moins d’uniformes, plus de business

L’édition 2016 du Forum International de la Cybersécurité (FIC) montre l’axe choisi pour rendez-vous de plus en plus dirigé vers l’entreprise. Ce qui est vraisemblable surtout avec le raffermissement des réglementations visant le secteur privé.

Le millésime 2016 du Forum International de la Cybersécurité (FIC, les 25 et 26 janvier à Lille) qui s’ouvre malgré « un contexte différent », comme le constate Xavier Bertrand, le nouveau président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie – dans état d’urgence oblige, il témoigne la tendance remarquée au cours des dernières éditions avec une rencontre de plus en dirigée vers le secteur privé. Et progressivement moins de contrôle des cyber-forces de l’ordre. Bien que ce soit un salon organisé par la gendarmerie, pour la 8e année successive, demeure bien au centre des commandes.

Stephane Richard en première loge avec Orange Cyberdéfense

Raison pour laquelle, on voit Stéphane Richard, le patron d’Orange, s’afficher en première ligne, ce 25 janvier, pour ouvrir le salon. Pour le patron du premier opérateur téléphonique français, les stratégies de sécurité des entreprises ne peuvent être une réussite que si le sujet est embarqué « au plus niveau du management. C’est à celui-ci de détecter ce qui est indispensable à la poursuite de l’activité et d’assimiler la question dans le processus de création de valeur. Il faut prendre ce sujet avec une approche d’entrepreneur, autrement la sécurité sera maniérée. Il est inconcevable d’utiliser la sécurité contre les pratiques des utilisateurs. »

Un chiffre d’affaire qui dépassera les 40% en 2016

Avec, les attaques perpétrées contre Sony Pictures, la chaîne de supermarché Target ou le site de rencontres Ashley Madison, le problème est devenu différent. « Les agences de notation financière ont déclaré que la cybersécurité ferait maintenant partie de leurs critères d’évaluation, car une attaque sur une entreprise peut avoir des effets conséquents », explique Stéphane Richard.

Orange Cyberdéfense est présenté aujourd’hui comme le leader européen de cybersécurité, embauchant 1000 spécialistes du sujet et un chiffre d’affaires évalué à 100 millions d’euros en 2014 par le cabinet Pierre Audoin Consultants. L’industriel indique que son chiffre d’affaires cybersécurité passera à plus de 40 % dépassant d’ailleurs ce niveau.

Nicolas
Nicolas
Journaliste
Profil
 

Style Selector


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/fmrfze/icc2011.fr/wp-includes/functions.php on line 4609