Ford va arrêter toutes ses activité au Japon et en Indonésie

Ford va arrêter toutes ses activité au  Japon et en Indonésie

Ford Motor a déclaré lundi qu’il mettait fin à ses activités au Japon et en Indonésie cette année par absence de perspectives de résultat dans ces deux pays, où le constructeur automobile américain dispose de peu de parts de marché.

Le constructeur automobile cesser toutes ses activités dans ces deux pays, ce qui se traduira par la fermeture de concessionnaires et l’interruption des importations de véhicules de marque Ford et Lincoln, d’après un courriel du président du département Asie Pacifique envoyé lundi au personnel dont Reuters a pris connaissance.

« Malheureusement, cela ne veut pas dire que les membres de notre équipe installés au Japon et en Indonésie ne vont plus travailler pour Ford Japon ou Ford Indonésie après ces fermetures », souligne Dave Schoch.

Plusieurs mois après l’arrêt des activités de GM

Le décret prit par Ford, l’un des « trois importants » constructeurs automobiles de Detroit, arrive plusieurs mois après celle décidée par General Motors, qui avait aussi arrêté l’an passé la majorité de ses activités en Indonésie rivalisé par des marques japonaises.

Ford s’est installé au Japon en 1974 et dispose de 292 travailleurs dans un réseau de 52 concessionnaires. L’année passée, le groupe a écoulé environ 5.000 véhicules au Japon et avait une part de marché d’environ 1,5% sur les voitures neuves importées.

Secoué par la concurrence au Japon

En Indonésie, un marché sur lequel Ford est arrivé en 2002, le constructeur emploi 35 personnes et dispose de 44 concessionnaires franchisés. En 2015, le groupe américain a vendu dans le pays environ 6.000 véhicules, lui procurant une part de marché de 0,6%.

« En Indonésie, sans fabrication locale il n’y a vraiment aucun moyen pour les constructeurs automobiles d’être concurrentiels, et nous n’avons pas d’usine pour la construction sur place « , a lancé une porte-parole de Ford basé à Shanghai. Ford est également secoué par la concurrence des marques japonaises comme Toyota Motor, Honda Motor , Nissan Motor et d’autres qui empêchent ses véhicules Fiesta, Mustang et Explorer de se vendre.

Nicolas
Nicolas
Journaliste
Profil
 

Style Selector


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/fmrfze/icc2011.fr/wp-includes/functions.php on line 4609